• Identifier les situations de lombalgies spécifiques ou d’urgence nécessitant une imagerie
  • Connaître et intégrer les recommandations successives de la HAS sur l’absence d’intérêt de l’imagerie lombaire avant 7 semaines d’évolution
  • Revenir sur les éléments du code de déontologie, du code la santé publique et du code de la sécurité sociale gérant l’exercice médical et l’utilisation des rayonnements ionisants en imagerie diagnostique
  • Analyser les conséquences délétères d’une imagerie inutile en coût médical et sociétal
  • Envisager les moyens d’une modification des pratiques en partenariat avec les patients et les radiologues pour respecter les recommandations de la HAS
  • Référence de l’action sur mondpc.fr : 18812100002

Cliquez-ici pour vous inscrire